Santé : vers l’interdiction du bronzage aux UV?

Les autorités sanitaires demandent son interdiction alors que le risque élevé de cancer de la peau est souvent pointé du doigt.

e bronzage aux UV pourrait bientôt appartenir au passé. Alors que l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) souligne le risque élevé de cancer de la peau, elle demande, dans un avis rendu ce mercredi 10 octobre, “aux pouvoirs publics de prendre toute mesure de nature à faire cesser l’exposition de la population aux UV artificiels”.

Il faut dire que les chiffres communiqués sont alarmants. S’exposer aux cabines UV avant l’âge de 35 ans, augmenterait le risque de développer un cancer de la peau de 60 %. En effet, 43 % des cas de cancers de la peau chez les jeunes peuvent être attribués aux séances de bronzage en cabine.

Au total, 380 cas de mélanomes sont dus aux cabines de bronzage chaque année en France. “Il faut que l’État prenne ses responsabilité”, insiste Olivier Mercke, chargé de l’évaluation des risques physique à l’Anses. C’est pourquoi les autorités sanitaires réclament la disparition des UV dans les centres de bronzage mais aussi la vente d’appareil aux particuliers.

Source : RTL

.