Interdiction du niqab : la France “condamnée” par un groupe d’experts de l’ONU

Un groupe d’experts de l’ONU a “condamné” mardi 23 octobre la France pour avoir verbalisé en 2012 deux femmes qui portaient le voile islamique intégral, demandant à Paris de “compenser” les plaignantes et de réviser sa loi.

Deux femmes avaient saisi le Comité des droits de l’Homme des Nations unies, après avoir été condamnées en France pour port du voile islamique. Mardi 23 octobre, un groupe d’experts de l’ONU a rendu ses conclusions : ils demandent à Paris de compenser les plaignantes et de réviser la loi datant du quinquennat de Sarkozy en 2010.

Aujourd’hui, le port du voile intégral, burqa ou niqab, est une infraction punie d’une contravention. Pour ces experts, cette loi votée sous Nicolas Sarkozy et qui avait beaucoup remué les débats porterait atteinte à la liberté religieuse et créerait une discrimination entre les citoyens français.

Le Comité ne peut pas sanctionner la France, mais cet avis a tout de même une valeur étant donné que Paris a ratifié le Pacte international relatif aux droits civils et politiques, et a reconnu la compétence du comité des droits de l’Homme des Nations unies. Son avis se heurte toutefois à celui de la CEDH (Cour européenne des droits de l’Homme) qui a validé deux fois l’interdiction du voile intégral.

 

Source : www.rtl.fr

 

 

.