#nonauharcelement : un projet plagié par Najat Vallaud-Belkacem?

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, présenté le jeudi 5 novembre 2015 la première journée nationale « Non au harcèlement »

C’était par communiqué de presse du mardi 7 avril 2016, Vincent Bach, fondateur de l’AJED (Association Juridique pour l’Égalité en Droit) attirait l’attention des médias sur un éventuel plagiat. L’association avait proposé en 2012 des solutions efficaces pour lutter contre le harcèlement au travail. L’intitulé de l’action « Non au Harcèlement » a été adressé au cabinet de Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre des Droits des femmes, et au cabinet de Michel Sapin, ministre du Travail.

Le projet consistait à organiser une journée nationale pour dire « Non au Harcèlement », tous les mois de septembre, associée à un site internet pour diffuser de l’information, et proposait un projet de loi visant à former les salariés, une fois par an, à la charge de l’employeur, ainsi qu’une plate-forme téléphonique pour recueillir les témoignages, avec la possibilité d’accompagner les victimes.

“Nous ne pouvons que constater le silence de Madame Najet Belkacem soutenu par une partie de la presse française en créant une omerta pour ne pas l’interroger sur les allégations de plagiat de la journée nationale « Non au Harcèlemen » lance Vincent Bach en signant le communiqué de presse de l’association le jeudi 22 septembre 2016.

À ce jour, une question écrire (N°98531) déposé par le député du Bas-Rhin, Monsieur Patrick Hetzel, en date du 16 août 2016, interrogeant la ministre sur ce sujet, demeure sans réponse.

 

La rédaction #droitcitoyen

 

 

 

#nonauharcelement
plagiat Najat Vallaud-Belkacem