Un SMS bientôt obligatoire pour alerter la population en cas d’attentat

Les députés européens ont voté ce mercredi la mise en place dans toute l’UE d’un dispositif d’alerte en urgence de la population par smartphone en cas d’attentat ou de catastrophe naturelle. Ultimatum pour les Etats membres : mai 2022.

e texte a été adopté ce mercredi par le Parlement européen par 584 voix et 42 contre. Il rend obligatoire la mise en place dans chaque pays de l’UE d’un système permettant, en cas d’urgence à proximité (attentat, catastrophe naturelle…), que les personnes concernées soient alertées par SMS ou via une application mobile. Le texte doit encore obtenir l’aval formel du Conseil européen le mois prochain avant de s’appliquer. Cela ne devrait être qu’une formalité. Les Etats membres auront alors jusqu’à mai 2022 pour mettre en place ce dispositif.

“Nous avons les moyens et la technologie (d’avoir des systèmes modernes d’avertissement du public), mais nous avons largement échoué à bien les utiliser. La nouvelle législation va assurer que maintenant nous le fassions”, s’est réjoui Benoit Vivier, responsable affaires publiques de l’association EENA (European Emergency Number Association).

 

L’application SAIP arrêtée en France

La France a déjà testé une application similaire, baptisée SAIP, en cas d’attentat ou d’inondations. Mais elle a été arrêtée fin mai en raison de nombreux problèmes. “Au plan pratique, seules les personnes qui l’avaient téléchargée pouvaient bénéficier des messages d’alerte. En l’absence d’activité et en raison de la consommation de batterie qu’elle engendrait, nombre d’utilisateurs initiaux ont fini par la désinstaller (…) Au plan opérationnel, l’application a (…) souffert de dysfonctionnements et de choix de déclenchement ou de non-déclenchement qui n’ont pas été compris et ont limité sa crédibilité auprès du public”, admettait le ministère de l’Intérieur à l’époque.

Pour l’instant, les autorités communiquent donc principalement par Twitter, via le compte @Beauvau_Alerte. Le ministère rappelle qu’il convient d’activer les notifications pour ne manquer aucune alerte.

 

Source : www.lci.fr

 

.